Si la carapace extérieure du train fantôme et son parcours sur rail sont conservés, l’intérieur sera totalement remodelé par l’intervention plastique d’une dizaine d’artistes, d’âges et de nationalités différentes. Investissant chacun des espaces du manège, ils s’approprieront cet univers de l’épouvante au travers d’installations démentielles, de projections hypnotiques, d’effets sonores assourdissants, d’odeurs et d’effets lumineux tous voués à recréer un monde fantasmagorique déroutant les sens des visiteurs.

Chacun des artistes exploitera un espace du train et aura carte blanche quant à sa transformation. Tandis que certains investiront l’intérieur de la structure, d’autres orneront des pans de la façade de l’attraction ou oeuvreront à la réalisation des univers sonores et olfactifs de l’exposition, le tout résultant d’un savant mélange entre création contemporain et arts forains.

Restés secrets pour le moment, les noms des artistes qui participent aux projet seront révélés prochainement…